St Patrick et l’Irlande

St Patrick est présenté comme l’un des saints les plus appréciés au monde, celui-ci a laissé un riche héritage en Irlande du Nord :  des majestueuses cathédrales aux anciens sites monastiques. Le 17 mars, on le fête à travers de nombreux pays mais savez-vous pourquoi ?

 

Qui a inventé la St-Patrick ?

Levez vos verres à Luc de Wadding, un frère franciscain irlandais de Waterford, dont les efforts continus ont fait du 17 mars une journée de fête. Né en 1558, Luc de Wadding est mort à Rome en 1657 et sa dépouille est enterrée là-bas, au collège St-Isidore qu’il a fondé. Si vous visitez la Galerie Nationale d’Irlande, vous pourrez voir un portrait du frère peint par Carlo Maratta, tandis qu’une statue à l’extérieur de l’église française (Greyfriars) dans la ville de Waterford lui rend hommage.

Où est-il allé en Irlande ?

Luke Wadding
On fête la St Patrick le 17 mars

Il existe des sites associés à St Patrick à travers toute l’Irlande, ce qui montre à quel point ce saint du Ve siècle a voyagé. Le Rocher de Cashel (comté de Tipperary) et Croagh Patrick (comté de Mayo) comptent parmi les plus célèbres, mais il y en a bien d’autres encore. Suivez le Sentier de St Patrick en Irlande du Nord et vous pourrez visiter les deux impressionnantes cathédrales d’Armagh dédiées au saint, ainsi que l’église de Saul et le centre St Patrick dans le comté de Down.

 

De quand date la première parade ?

Curieusement, la première parade de la St-Patrick ne s’est pas du tout déroulée en Irlande, mais à Boston, aux États-Unis, en 1737. Elle fut suivie par une parade « officielle » à New York en 1766. L’Irlande a adopté la tradition avec un peu de retard – notre premier défilé s’est tenu à Waterford en 1903, tandis que Dublin a rejoint le club en 1931. Aujourd’hui, la parade de Dublin est un événement gigantesque, spectaculaire et haut en couleurs, qui serpente à travers le centre historique de la ville, avec des mises en scène flamboyantes et des groupes internationaux.

St Patrick
St Patrick et ses nombreuses parades

Pourquoi la date du 17 mars ?

C’est simple : la date marque la mort du saint. Patrick est décédé en l’an 461 à Saul, dans le comté de Down. C’est là qu’il avait établi sa première église dans une simple et modeste grange, après être arrivé non loin, à l’embouchure de la rivière Slaney. Il est enterré dans l’enceinte de la cathédrale de Down à Downpatrick et une stèle commémorative, en granit des montagnes de Mourne, marque l’emplacement de sa tombe. Pour ceux qui célèbrent la St-Patrick dans son sens original, il s’agit par tradition d’une journée de renouveau spirituel.

St Patrick était-il vraiment irlandais ?

Non, il n’est pas né sur l’île. St Patrick serait originaire du Pays de Galles ou d’Écosse, où il fut enlevé à l’âge de 16 ans et conduit en tant qu’esclave en Irlande du Nord. Une fois là-bas, il fut envoyé sur le mont Slemish dans le comté d’Antrim pour garder des moutons. Après s’être évadé, il eut une vision et retourna en Irlande pour répandre le christianisme. C’est sur cette île qu’il demeura le reste de sa vie, à prêcher, baptiser et construire des églises jusqu’à sa mort en 461 dans le comté de Down.

Existe-t-il des parades insolites ?

GiantDollsFestivalParade
Giant Dolls Festival Parade…

Courtes, longues, sérieuses ou loufoques, vous trouverez toutes sortes de parades de la St-Patrick à travers l’Irlande, de la plus grande à Dublin à la plus matinale à Dingle, dans le comté de Kerry, où les festivités démarrent à 6 h. Armagh accueille un festival pendant une semaine, tandis que Belfast organise un défilé de carnaval et un concert. La parade la plus courte au monde était celle de Dripsey, dans le comté de Cork, d’un pub à l’autre. Celle-ci n’existe malheureusement plus, mais vous pouvez toujours faire la fête dans la ville avec la course annuelle de voitures et tracteurs d’époque.

Pourquoi porter du vert ?

Les personnes d’origine irlandaise à travers le monde s’habillant en vert le 17 mars, c’est désormais cette couleur qui est associée à la St-Patrick. Mais porter du vert n’est devenu une tradition qu’au XIXe siècle. Jusqu’alors, la couleur habituellement associée à St Patrick était en réalité le bleu. Aujourd’hui, c’est le vert qui est à l’honneur dans toutes ses nuances – jade, émeraude, mousse ou olive –, alors si vous visitez l’Irlande le 17 mars ou dans ces eaux-là, assurez-vous d’emporter quelque chose de vert dans vos valises.

Quels endroits du monde se mettent au vert ?

Monuments qui se mettent au vert le jour de la St Patrick
Monuments qui se mettent au vert le jour de la St Patrick…

Comme si des chapeaux verts ne suffisaient pas, toutes sortes de monuments et de rivières se mettent au vert à l’occasion de la St-Patrick (source de grande fierté pour les Irlandais ici même et pour tous les Irlandais à travers la planète). Cette année, le Colisée de Rome, la basilique du Sacré-Cœur à Paris, la grande roue de Londres, l’Empire State Building à New York et le Christ Rédempteur de Rio arboreront tous des nuances de vert le 17 mars. À Dublin, les bâtiments et les ponts à travers toute la ville s’illuminent également de vert.

St Patrick a-t-il vraiment banni les serpents ?

Serpent
Ce saint a-t-il vraiment banni les serpents ?

Selon la croyance populaire, la raison pour laquelle il n’y a pas de serpents en Irlande est que notre saint patron les a chassés dans la mer. Certes, c’est une bonne histoire, mais la plupart des scientifiques estiment désormais que les serpents n’ont tout bonnement jamais existé en Irlande. Ça vous intéresse d’en savoir plus sur l’histoire naturelle de l’Irlande – notamment sur les reptiles ? Allez faire un tour au formidable Muséum d’histoire naturelle de Dublin sur Kildare Street, pour découvrir la faune de notre île dans une vieille bâtisse victorienne tout à fait charmante.

 

A tous les Patrick, bonne fête et à tous les autres… Faites-vous plaisir, amusez-vous (mais avec modération) !

 

Source de l’article : http://www.ireland.com/fr-fr/articles/infos-st-patrick/

 

 

Un petit commentaire fait toujours plaisir !