Allergies du printemps

Allergies du printemps : attention au pollen !

Le retour du printemps signe également pour certains d’entre nous le retour des allergies. Découvrez-en les origines ainsi que quelques conseils qui vous permettront de mieux vous en protéger.

D’où viennent ces allergies ?

allergies-pollenMaux de tête, toux intempestive, nez qui gratte et yeux qui pleurent sont les symptômes les plus fréquemment rencontrés par les personnes sensibles au retour du printemps. Si vous aussi vous rencontrez ces réactions, c’est sans doute que vous êtes allergique au pollen de certains arbres, plantes, herbacées ou graminées et que vous êtes donc sujet à ce fameux « rhume des foins »également appelé « pollinose ». Selon les observations, plus d’un quart de la population des pays développés serait touché par ces allergies ; un phénomène qui semble en augmentation constante.

 

Les pollens les plus allergènes sont généralement ceux des plantes anémophiles, souvent discrètes, sans odeur ni nectar, il est donc difficile de les repérer ! De manière générale, mieux vaut se méfier des espaces où se trouvent des graminées, ambroisies, cyprès, urticacées, chênes, et pins. Ces variétés sont en effet celles qui produisent le plus de pollen au long de l’année, elles risquent donc de plus facilement vous toucher.

Comment s’en protéger ?

allergies
Il n’existe pas de solution miracle pour palier à ces allergies…

Même s’il n’existe pas de solution miracle pour palier à ces allergies, si ce n’est changer d’hémisphère à chaque début de printemps, il est possible de les atténuer ! Bien entendu, votre médecin peut vous délivrer divers traitements mais il existe aussi quelques gestes simples dont vous pouvez prendre l’habitude. En voici quelques uns :

  • Évitez de sortir par temps sec et venteux.
  • A l’inverse, si le temps se fait clément, pensez à porter des lunettes de soleil qui protègeront vos yeux du pollen.
  • Evitez de vous rendre à la piscine, car le chlore accentuerait les inflammations provoquées par l’allergie.
  • Aérez l’intérieur de votre maison ! Evitez cependant d’ouvrir vos fenêtres entre 6 et 10h, soit la période de la journée où le pollen est le plus présent dans l’air.
  • Lavez-vous les cheveux chaque soir, cela vous évitera de répandre sur vos oreillers le pollen qui s’est accroché à vos cheveux pendant la journée.
  • N’étendez pas votre linge dehors, le pollen risquerait de s’y accrocher également.
  • Abusez des fruits, légumes frais et du curcuma ! Cette épice semble en effet provoquer quelques améliorations des inflammations.

Sinon, prenez votre mal en patience et éternuez de bon coeur !

 

Un petit commentaire fait toujours plaisir !