Positivez et affirmez-vous !

Positivez et affirmez-vous !
Positivez et affirmez-vous !

5 conseils pour positiver et vous affirmer !

 

Certaines habitudes de pensée vous empêchent
de disposer d’une pleine confiance en vous.
Passez-les en revue et demandez-vous quelles sont
celles qui s’appliquent à vous :

  ** 1. Le catastrophisme **

Dès que vous ratez quelque chose,
dès que vous avez un ennui, vous imaginez tout de suite
le pire, vous vous mettez dans tous vos états.
Quelques mois plus tard, en repensant à la situation,
vous vous apercevez qu’en fait, elle était peut-être
préoccupant, mais absolument pas « catastrophique ».

  ** 2. L’obligation d’être parfait **

Lorsque vous vous attelez à une tâche sans importance,
et assez facile, si vous échouez, vous vous dites :
« Bah, ce n’est pas grave ! »

En revanche, et c’est très curieux, plus la tâche
est difficile, plus vous voulez être parfait.

Si vous ne réussissez pas, vous êtes frustré,
voire découragé. Pourtant,
la perfection n’est pas de ce monde…

  ** 3. La peur du rejet et du refus **

Dès qu’une personne a une certaine importance
à vos yeux, il devient vital pour vous
de vous en faire accepter ou aimer.
Vous faites donc quantité de choses
qu’au fond vous ne désirez pas vraiment,
simplement pour être accepté par les autres.

Que se passerait-il si vous ne le faisiez pas ?
Cesserait-on de vous aimer?
Ce n’est pas pour ce que vous faites,
mais pour ce que vous êtes que l’on vous aime.

Soyez donc vous-même, vraiment vous-même,
et acceptez l’idée de ne pas plaire à tous.
Quoi que vous fassiez, et même si vous ne faites rien,
vous ne plairez pas encore à tout le monde.

** 4. L’obligation d’accomplir certaines choses
  pour avoir des droits **

Il faut vous faire à cette idée : contrairement à
ce que veulent vous faire croire les autres,
il suffit d’exister pour avoir des droits.

Il n’est pas nécessaire d’avoir accompli des tâches
avec succès ou d’avoir réalisé des exploits.
Trop souvent, vous vous dites à tort :
je n’ai rien fait, donc je n’ai pas droit à la parole.

  ** 5. La conviction que l’inaction est préférable
  au conflit **

La politesse mal comprise et l’éducation vous ont fait
croire qu’il est toujours préférable d’éviter d’entrer
en conflit avec quelqu’un. En cas de désaccord,
vous vous dites : « Je ne vais pas le lui dire,
cela ne va pas lui plaire et il risque de le prendre mal. »

Vous gardez donc ainsi un certain nombre de griefs
au fond de vous, sans les exprimer.
Ceux-ci vous rendent soucieux et ne s’arrangeront pas
avec le temps.

Pour vous aider à changer ces habitudes de pensée,
répétez-vous mentalement des phrases positives qui,
peu à peu, remplaceront vos habitudes mentales erronées.
Plus vous vous les répéterez, et plus elles vous seront
utiles et vous feront de l’effet.

** 1. Contre le catastrophisme **

« L’erreur est humaine.
J’ai le droit de faire des erreurs. »
« L’erreur est une étape normale pour apprendre
et réussir. »
« Si ça ne marche pas c’est dommage mais pas
catastrophique. »

  ** 2. Contre la soif de perfection **

« La perfection égale paralysie. »
« Je planifie et je fais de mon mieux. »
« Ce n’est déjà pas mal. Je ferai mieux la prochaine fois. »

** 3. Contre le rejet et le refus **

« Je ne peux pas plaire à tout le monde, tout le temps. »
« Il est impossible d’agir sans déplaire à certains,
et c’est normal ainsi. »

  ** 4. Pour vos droits **

« J’ai droit à la liberté, la propriété,
la sûreté et j’ai le droit de résister à l’oppression. »
(Extrait de la Déclaration Universelle des Droits de L’homme)

« J’ai le droit d’affirmer mes sentiments et mes sensations. »
« J’ai le droit d’être moi-même. »

** 5. Contre l’inaction face au risque de conflit **

« Il vaut mieux agir maintenant et se débarrasser du problème. »
« J’aime agir immédiatement pour me sentir mieux ensuite. »
« Rien d’effroyable ne peut m’arriver si je dis ce que je ressens
profondément et ce que je désire. »

En changeant ces habitudes de pensée, vous affirmerez
vis-à-vis de vous-même… et vous communiquerez sans peur !

Vous pouvez diffuser gratuitement ce numéro
de « communicateurs efficaces » dans votre entreprise,
ou citer un article, à condition de mentionner le copyright:
(c)MMXII-316 www.communicateursefficaces.com

Donnez votre avis pour améliorer ce blog : Qu'en pensez-vous ?
  • Incroyable 
  • Intéressant 
  • Utile 
  • Passionnant 
  • Ennuyeux 

Marie Da Cruz

Rédactrice Web – Auteure – Blogueuse en Conseils de Relations du Couple, Développement Personnel, Bien-Etre, Psycho… Marie est aussi à votre disposition pour toute Rédaction d’articles respectant le référencement SEO d’un blog. Si vous êtes intéressé, contactez-la pour établir un partenariat.

Mon site professionnel Les Clés du Bonheur

Ma Page Facebook, Aimezzzzz !!!

Vous avez aimé ? Likez et Partagez !

Vous pouvez me suivre sur Hellocoton

Pour fouiller dans ce blog !

Elle est pas belle la vie

Ne remettez jamais à demain les mots aimables que vous pouvez prononcer aujourd’hui.

N’oubliez pas de dire Je t’aime et Merci, ces mots si courts et si importants, pour ne pas avoir à dire un jour… « Ah! Si j’avais su !
J’aurais dû lui dire que je l’aimais et que je l’apprécias. »
Moi je vous le dis Je vous aime et Merci. Merci d’être là !

Merci pour le café ! Vous êtes super !

http://paypal.me/monblogestunroman

cela sert à récompenser le travail accompli sur ce blog !

2 Comments

  1. 15 avril 2015
    Reply

    Bonjour Marie. Ton billet est très intéressant. Je pense que nous avons tous, à certains moments, des pensées néfastes qui nous entraînent en dehors de la réalité. C’est bien d’avoir sous la main des phrases pour les arrêter. Concernant la peur de ce que les gens vont penser, une copine m’en a donné une que j’aime bien : « Ce que les gens pensent de toi ne te regarde pas. » 🙂 Belle journée à toi.

    • 15 avril 2015
      Reply

      Coucou Sophia ! Bravo pour la réflexion de ton amie ! J’adore ! Belle journée à toi aussi !

Allez-y pour un petit commentaire !