Ma femme de ménage est célèbre !

Le ménage qui mène au management…

Cet article est vieux de trois ans. Toutefois, sachez que je suis toujours dans le « management d’équipes », au sein de la même société et que tout va pour le mieux… Petit rappel sur les faits.

De femme de ménage à l’écriture

Demain pour moi est un grand jour ! Oui, demain, je reprends officiellement, une vie professionnelle, après deux années sabbatiques, où j’ai profité pour réaliser quelques-uns de mes vieux rêves : écrire, être publiée, créer un blog, devenir rédactrice et même être un tout petit peu connue !

A cela, rien de bien exceptionnel, si ce n’est que j’ai 52 ans (depuis mars) et qu’il y a à peine deux ans, Pôle Emploi avait jugé que j’étais déjà « trop vieille » pour décrocher un boulot, un vrai !

Entre les métiers « sinistrés » (secrétariat – rédaction – prise de notes, etc.), je n’ai eu d’autre choix que celui de rechercher par moi-même, mon propre emploi. Ma conseillère insistant lourdement sur le fait que je ne trouverai rien dans « mes cordes » !

Ah oui ? Et pourquoi donc ?

 

Femme de ménage
Il est bon d’avoir plusieurs cordes à son arc !

Avoir plusieurs cordes à son arc !

 

Avec divers diplômes en poche, dont celui de Rédacteur Professionnel, des compétences, et de l’expérience dans différents domaines bien établis et l’on me dit tout bêtement que je ne trouverai pas de boulot ?…

C’est mal me connaître. Aussitôt compris, aussitôt fait !

Cependant, quoi faire et dans quel domaine précisément,  puisque là où j’habite, c’est plutôt éloigné de la grande ville ?

Après avoir mené une mini étude de marché sur les besoins de la région, en fonction de l’âge, de ses habitants et bassins économiques, je me décidais donc de passer une petite annonce sur le net stipulant ceci : « Femme de ménage et repassage à domicile, acceptant les chèques CESU (Chèque Emploi Service Universel), 10 euros nets de l’heure. Me contacter si besoin. »

A ma grande surprise, je reçus dans les heures qui ont suivi la parution de l’annonce, pas mal de coups de fil et d’emails,  me proposant des embauches immédiates !

femme de ménage
On peut être femme de ménage et sexy !

A tel point que je dus retirer mon numéro de téléphone car vous me croirez ou pas mais j’ai même eu un monsieur au téléphone, qui me proposait entre 100 et 200 euros de l’heure, si je faisais éventuellement le ménage en sous-vêtements, devant lui !

Et oui, des « pervers » il y en a partout, surtout ceux qui sont à l’affût,  pour profiter de ces femmes ayant peu de moyens financiers et parfois prêtes à tout,  pour arrondir leurs fins de mois.

Pour ma part, j’ai évincé ce monsieur de la meilleure façon qui soit, en lui conseillant tout simplement d’aller voir un psy… J’en rigole encore de l’absurdité de certaines personnes qui existent et sont bien réelles, même si cela peut avoir un côté flatteur pour « la jeune-vieille » que je suis !

 

Travailler… C’est trop dur ?

 

Mais revenons à ce qui nous intéresse davantage…  Pourquoi vouloir vraiment travailler ?

Plusieurs personnes n’ont pas hésité à me suggérer de me satisfaire de « regarder les plantes pousser » ou plus communément, de vivre de l’air du temps… Que nenni, hors de question pour moi !

Travailler est épanouissant pour chacun de nous, de quelque façon que ce soit, que l’on soit créatif, poète, artiste, manuel, intellectuel… Peu importe !

Je pris ainsi mes tâches à effectuer au quotidien très au sérieux,  avec une conscience professionnelle au-delà de toute attente de la part de mes employeurs.

En aucun cas, je ne désirais subir ce job, pour le moins fastidieux et physique, comme une contrainte, un « sous-métier » quelconque, déshonorant éventuellement mes proches.

Par conséquent, je l’ai organisé, planifié et appliqué comme n’importe quelle activité salariée : toujours ponctuelle, assidue, prenant les initiatives, responsable de ce que j’avais à faire, selon les souhaits de mes employeurs.

 

La plupart du temps, nos échanges se sont faits par email ou sms. Une fois sur place, un petit mot m’attendait pour spécifier ce qu’il y avait à faire concrètement, mais toujours de manière très respectueuse !

J’ai démissionné, il y a trois jours, de chacun d’eux, après plusieurs mois d’une collaboration saine et enrichissante, fière des recommandations  qu’ils ont mentionnées à mon égard.

 

Femme de ménage et auteur !

 

Comment être heureux au quotidien de Marie Da Cruz
L’un de mes petits ebooks en vente sur amazon.fr

Cependant, on peut être femme de ménage et quelque peu célèbre. Il n’y a pas d’incompatibilité. C’est d’ailleurs,  l’un de mes employeurs, après avoir découvert mon blog,  qui m’a dit un jour : « Ma femme de ménage est célèbre ! J’en suis ravi !  »

Toutefois, le plus intéressant dans tout cela, c’est de comprendre comment les autres vous perçoivent, comment ils vous respectent ou encore comment ils vous apprécient, dans vos compétences et savoir-faire. Les conclusions sont flagrantes : cela ne tient qu’à vous seul et comment vous le vivez vous-même !

 

Si vous vous sentez confiant, si vous vous estimez  et si vous travaillez consciencieusement, en paix avec vous-même, n’importe qui le ressentira comme on ressent l’inverse, lorsqu’on fait un travail à contre-cœur !

J’ai découvert par la même occasion quelles étaient les limites de ma force physique, de mon mental, de ma satisfaction ou pas, vis-à-vis de la qualité de mon travail, de cet enrichissement personnel que peut apporter l’attitude des autres, du dépassement des préjugés et de leurs fonctions…

Toujours est-il que grâce à ce travail d’appoint, que la plupart des gens sous-estiment, dévalorisent, dénigrent et qui, surtout, n’est pas rémunéré à sa juste valeur (parce que s’il y a bien un métier difficile et pénible, c’est bien celui de nettoyer, ranger, ce que les autres ont sali !), j’ai pu honorer, sans trop de difficultés,  mes besoins personnels,  financiers ou  moraux.

Par conséquent, tout en continuant Mon Blog est un Roman…, la rédaction d’articles pour G.B (Génération Blogueuse), pour les Auteurs Indépendants, Paperblog, auxquels je contribue bénévolement, c’est parce que j’ai accepté en parallèle tous ces soi-disant « petits boulots » que j’occuperai un poste exigeant de hautes responsabilités, dès demain.

Et pour la petite anecdote : c’est en effectuant l’entretien des locaux de ma future entreprise, quelques mois auparavant que j’ai été sélectionnée pour ce poste !

je vous raconterai volontiers, dans un prochain article, l’angoisse et le stress vécus avant l’entretien d’embauche, l’attente qui en a suivi,  jusqu’à la délivrance de la réponse.

Mais revenons à nos moutons ! Je vous entends déjà me dire aussi : « Grand bien te fasse Marie ! Tu le mérites et tant mieux pour toi ! Mais qu’est-ce que l’on s’en fout ! «

Eh bien, pas tant que cela, si l’on se donne la peine d’en tirer quelques réflexions.

 

Faites le ménage de printemps dans votre tête…

 

En voici quelques-unes qui vous seront peut-être utiles  dans différentes situations et c’est notamment cela que je voulais partager avec vous.

1 – Ne jamais baisser les bras

2 – Face à l’adversité, utilisez les épreuves comme une force et non une peine

3 – Mettre son égo de côté

4 – Se donner les moyens de parvenir à ses fins

5 – Ne pas écouter autrui mais ce que votre cœur vous dicte

6 – Ne jamais se sous-estimer soi-même

7 – Savoir ce que vous voulez vraiment

8 – Ne rien espérer de déraisonnable

9 – Se fixer des objectifs précis

10 – Etre enfin à votre place

 

Cet article dans Mes billets d’Humeur n’est pas destiné à vous en mettre plein la vue ou de façon plus prétentieuse, à vous montrer le côté paillettes de ma petite personne. Non. J’ai juste voulu partager avec vous ce que la volonté et la détermination peuvent déclencher lorsque l’on veut réellement s’en sortir !

Ceci vous permettra, peut-être à vous aussi, de réaliser que rien n’est impossible, que tous vos rêves peuvent devenir réalité et que la vie que vous mènerez aura été choisie par vous et vous seul car à défaut de ce que vous diront tous les pessimistes, les fatalistes ou les rabat-joie… Si Volis, Potes ! (Si tu veux, tu peux !)

Je vous embrasse et à très vite !

 

Marie Da Cruz

Auteure-Redactrice-Blogueuse et ex Femme de ménage

 

Merci pour le café ! Vos dons me sont précieux !

D’Autres Articles à Découvrir

Comme beaucoup d'autres, abonnez-vous à ce blog par e-mail. C'est gratuit !

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Marie Da Cruz Écrit par :

Marie Da Cruz est Auteure, Rédactrice Web, Blogueuse en Conseils sur le Bien-Etre, le Bonheur, le Couple, la Famille, les Enfants, le Développement personnel et tout ce qui peut contribuer à vous rendre Heureux ! Sa devise : Prenez soin de vous !

9 Comments

  1. maria
    10 février 2017
    Reply

    bonjour marie, avec pas mal diplômée j’arrive dans une ile ou le chômage est trop important et ou la vie est cher pour tous, j’ai fait le tour de l ile avec mes CV et rien, avec une formation d’assistante de gouvernante hôtellerie je me connais en ménage, mais, malgré la haute saison rien que l’on puisse me proposer, alors je me décide a postuler pour devenir femme de ménage a domicile. Hélas nettoyer une chambre d’hôtel ou la superviser n’est pas pareil que nettoyer un appartement ou une maison, ma crainte c’est l’abus de certains « employeurs » et les  » vous devez prendre des décisions et être autonome » comprenons « fait le plus possible même si ce n’est pas noté dans la liste je vous paierais pareil » ainsi que j’ai besoin juste de 3h » alors que la maison est sens dessous et que tout mettre en ordre vous prends 4 heures, alors si vous en avez l’expérience pouvez vous me dire comment réagir, en quoi consiste le job de femme de ménage, que priorise t’on quand on est embauché a l’heure et qu’on t’a demandé de prendre des décisions ???
    merci a vous et autres lectrices qui pourront me conseiller.

    • 10 février 2017
      Reply

      Bonjour Maria,

      Votre commentaire est très intéressant par son contenu et je vous remercie de lire Mon Blog est un roman ! Cela fait toujours plaisir de découvrir de nouveaux « aimants » et surtout n’hésitez pas à en parler autour de vous…

      Concernant vos questions sur le métier de « femme de ménage à domicile », il me semble primordial de bien y réfléchir auparavant.
      En effet, personnellement, j’avais choisi d’être rémunérée en « chèques emploi service », après avoir posté une petite annonce sur un site d’annonces gratuites, fort connu, ici en France.

      Ensuite, j’ai reçu beaucoup de demandes mais aussi beaucoup d’arnaques ou des propositions indécentes, du style « Je vous paierai 100€ de l’heure si vous faites le ménage chez moi, en petite tenue de soubrette » par exemple ! Et oui, ça existe encore et toujours…

      Une fois, les clients sélectionnés et rencontrés lors de rendez-vous pris pour convenir des transactions, j’ai clairement énuméré ce que je pouvais faire ou pas, en combien de temps et combien de fois par semaine ou mois…

      Les choses doivent être claires dès le départ et signées de part et d’autre (employeur et prestataire de service), lors de l’engagement réciproque.

      Pour la plupart, je n’ai jamais eu à me plaindre de leurs demandes ou exigences. Toutefois, si parfois, je manquais de temps pour faire tout ce que la liste laissée réclamait, j’expliquais toujours le pourquoi du comment !
      Par exemple : si l’on me demandait de faire les vitres, je précisais bien que selon le nombre de fenêtres ou vitres à nettoyer, il m’était alors impossible de faire le repassage ou autre, ce jour-là.

      Il suffit pour cela de proposer à vos clients, une rotation des tâches à effectuer et ainsi, vous rassurez vos interlocuteurs et répondez à leurs priorités.

      Quant à « vous a-t-on demandé de prendre des initiatives » ? Oui, souvent. Cependant, mieux vaut expliquer à vos clients qu’il est plus facile pour chacun de vous d’effectuer exactement ce qu’ils souhaitent plutôt que de faire ce qui ne leur conviendrait pas forcément. Tout est question de dialogue dans ce métier et de franchise mutuelle.

      J’ai adoré faire le ménage chez des personnes de confiance (j’avais pour toutes, leur trousseau de clés) et de faire de ce métier, plutôt ingrat, un vrai métier de services !

      Je pense que c’est à vous et à vous seule de savoir gérer votre petite entreprise individuelle.

      Personnellement, je ne me suis jamais considérée comme « femme de ménage » mais bien en tant que « Prestataire de services » à domicile !

      Mes « ex » employeurs me transmettent toujours leurs vœux de fin d’année ou un petit coucou de temps en temps et c’est avec une infinie gratitude que je les remercie de m’avoir fait confiance !

      Je vous souhaite à vous aussi de trouver plein de personnes à qui vous allez rendre un grand service et n’ayez pas peur… Ce métier est beaucoup plus honorable que vous ne le pensez !

      Bien à vous,

      Marie Da Cruz – Fondatrice de Mon Blog est un roman

  2. Gabrielle
    22 décembre 2016
    Reply

    Merci pour cet article ! Vous êtes une championne. Aujourd’hui être femme de ménage est souvent quelque chose de mal vu au yeux de la société, mais je peux vous assurez que ce métier mérites les plus grandes félicitations. Effectivement, ces femmes ou hommes nous aide dans notre emploi du temps et font un ménage parfait, et sans égal à ce que j’aurais pu réaliser moi même. J’ai beaucoup de reconnaissance pour ma femme de ménage, elle m’aide énormément et son travail est remarquable (on lui a même installé une aspiration centralisée chez elle pour la remerciée. De plus, j’ai une confiance aveugle en elle. J’espère que vous ne serez jamais découragé par des clients désobligeants car vous faites un travail extraordinaire. 🙂 Bonne continuation !

    • 22 décembre 2016
      Reply

      Merci Gabrielle pour votre témoignage et continuez de partager Mon Blog est un Roman autour de vous ! Belles fêtes à vous…

  3. poupi
    31 mars 2014
    Reply

    je dis bravo , mais avec votre volonté , je m’attends a tout de votre part .Marie femme forte et volontaire.
    Mais il faut pas nous laisser tomber, tout de même
    Bon travail , et bon tout, ma blogueuse favorite ,
    Bisous ,a bieantôt

    • 31 mars 2014
      Reply

      Merci beaucoup Poupi ! Je vous adore aussi ! Et surtout, ne vous inquiétez pas, je ne pourrais jamais abandonner ce blog ni mes pages sur les réseaux sociaux ! Depuis deux ans, ils sont ma passion, mes bonheurs et avant-tout mes liens avec vous et tous mes autres lecteurs ! Merci encore et n’oubliez pas : prenez soin de vous ! Bisous ma fidèle lectrice !

    • Le Agnes
      26 octobre 2016
      Reply

      Vous êtes formidable, rien qu en lisant ces qq lignes je vous admire … Ca me donne des ailles pour voler encore plus haut ;)) bravo et je vous embrasse Fort

      • 26 octobre 2016
        Reply

        Bonsoir Agnès,
        Votre commentaire me touche beaucoup et je vous en remercie. J’espère que vos ailes vous transporteront dans de merveilleux voyages ! Je vous embrasse aussi bien fort et à bientôt de vous lire encore.

Un petit commentaire fait toujours plaisir ! Alors, allez-y !