Les bienfaits du poisson

Le poisson et ses bienfaits pour la santé !

En ce jour de « Poisson d’Avril », comment ne pas penser à manger du poisson ?

Voici par conséquent quelques recettes et idées de poissons à cuisiner !

Bon appétit !

 

Découvrez de nouvelles idées pour cuisiner le poisson et profiter de tous ses bienfaits et qualités nutritionnelles… Des recettes gourmandes et légères, afin de répondre à toutes vos envies !

Cela dépend bien entendu des espèces, mais le poisson est sans doute la seule protéine animale qui fasse à ce point l’unanimité chez les nutritionnistes. Alors, qu’il soit marin ou d’eau douce, n’hésitez plus !

 

Le poisson vous apporte tonus et vitalité. Réputé pour sa haute teneur en phosphore (bon pour les os et pour la mémoire) et sa richesse en fer, vitamines et oligo-éléments, cet aliment savoureux est également plébiscité en tant que source importante d’oméga 3, dont on sait qu’ils protègent contre les maladies cardio-vasculaires.

 

Le poisson est également relativement peu calorique. Si les poissons gras peuvent contenir jusqu’à 220 kcal/100g, les poissons les plus maigres apportent moins de 100 kcal/100 g. Alors, pourquoi s’en priver ?

 

Le poisson, saison par saison

 

Mangez du poisson pour le 1er avril !

Comme c’est le cas pour presque tous les produits que nous mettons dans nos assiettes, respectez le plus possible la saison du poisson, c’est-à-dire la période de l’année où sa qualité est considérée comme optimum. En effet, si certains d’entre eux, comme la sardine, le saumon, la tanche, le tilapia ou la truite sont disponibles toute l’année, d’autres sont considérés comme meilleurs à certaines périodes de l’année.

 

Ainsi en automne-hiver, choisissez de préférence le bar de ligne, la dorade, le cabillaud, le merlan, le turbot, le maquereau, le mulet, la rascasse, le thon germon ou le rouget.

 

Pendant les mois du printemps et de l’été, régalez-vous de brème, de chinchard, de goujon, de gardon, de sandre, de lieu ou de tacaud.

 

Et si vous ne trouvez pas le poisson souhaité sur les étals du poissonnier, n’hésitez pas à acheter des surgelés.

 

Le poisson en cuisine

 

Avec le poisson, faites le plein de phosphore ! Qu’il soit cuisiné au beurre, comme dans cette recette de cabillaud en croûte d’emmental, à la crème, tel ce rouget minute à l’ail et la ratatouille ou au fromage avec ce turbot à la crème de roquefort société, le poisson tire toujours son épingle du jeu.

 

Profitez de tous les bienfaits nutritionnels du poisson en le dégustant façon blanquette avec du saumon ou du cabillaud, dégustez-le pané tel ce filet de merlan pané épicé ou ce cabillaud en croûte de parmesan ou bien mariez-le avec du roquefort, du camembert ou du fromage frais, pour un sandwich iodé et savoureux.

 

Vous pouvez également booster votre tonus en cuisinant vos poissons préférés en aumônière de saumon aux petits légumescannellonis au saumon et au poivrontajine de boulettes de sardinetartine de sardine au beurre de roquette et tartare de poivronparmentier de thonmillefeuille de betterave rouge, rillettes de thon à la crème ou en tatin de rougets aux petits légumes de saison.

 

Le poisson en toute légèreté

 

Et pour manger gourmand tout en surveillant son équilibre alimentaire, rien de tel que le poisson ! Selon la manière dont on le cuisine et la garniture qui l’accompagne, on pourra même consommer des poissons gras, sans culpabiliser, à condition bien-sûr d’utiliser beurre ou crème avec parcimonie, et de choisir un mode de cuisson qui nécessite pas ou peu de matière grasse.

 

Ainsi pourrez-vous utiliser la vapeur pour cuire du saumon, du cabillaud ou des filets de perche.

 

La papillote est également un mode de cuisson qui permet de limiter l’apport en graisses, tout en préservant les saveurs. Choisissez cette technique pour préparer du saumon, du colin avec des petits légumes ou du saint-pierre parfumé au muscat*.

 

Enfin, sur les braises de la cheminée, sous le gril du four ou sur le barbecue, vous pouvez choisir de griller bar ou sardines.

 

Et vous, quelles sont vos recettes de poisson préférées ?

 

* L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.


Ces articles peuvent vous intéresser aussi !

D’autres Nouvelles

A découvrir

Au Fil des Mots

Marie Da Cruz Écrit par :

Marie Da Cruz est Auteure, Rédactrice Web, Blogueuse sur le Bien-Etre, le Bonheur, le Couple, la Famille, les Enfants, le Développement personnel et tout ce qui peut rendre Heureux !

2 Comments

  1. 17 mars 2014
    Reply

    Bonjour,
    Moi-même, j’ai toujours aimé les poissons: le thon, le capitaine, le merlan ou encore les poissons d’eau douce que l’on ne trouve que dans les lacs du continent africain, en particulier ceux riches en Oméga 3. A part les apports nutritionnels, c’est surtout la façon de le cuisiner qui m’impressionne le plus. Sans oublier les épices, c’est un plat exceptionnel. Comparé à la viande, je peux manger du poisson au moins 2 fois par semaine et aucun médecin m’a dit que l’abus du poisson est mauvais pour la santé.

    • 17 mars 2014
      Reply

      Bonjour Hélena et merci pour votre commentaire ! Il est vrai que le poisson est un peu plus cher que la viande, toutefois, « bien manger » est primordial pour une bonne santé et cela n’a pas de prix, n’est-ce-pas ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *