Fidélité : le contrat de confiance

En amour, la fidélité est requise sauf si…

Faire le choix de l’exclusivité sentimentale et sexuelle pour son partenaire, c’est lui prouver qu’il est préféré à tous les autres, que les sentiments qu’il vous inspire sont supérieurs aux autres, bref qu’il est unique. Si la fidélité est réciproque, ça veut dire que vous aussi vous êtes unique.

Et c’est fou ce que ça fait du bien, non ? 

Pour un grand nombre de couples, la fidélité représente une garantie de la qualité de leur relation amoureuse. Tant que les partenaires restent fidèles l’un à l’autre, ils considèrent que le couple est solide et que les différents entre eux ne sont que des broutilles normales.

Les amoureux ont de bonnes raisons de se jurer fidélité. En faisant ainsi la promesse de résister aux tentations inévitables que la vie leur présentera, ils répondent à un puissant élan intérieur.

L’attrait et l’intérêt pour l’être aimé est tellement puissant que tous les autres partenaires possibles leur semblent ternes. En plus, ces serments enthousiastes leur apparaissent comme une façon de renforcer et de protéger leur union.

En faisant ces promesses, ils tentent de transformer leur enthousiasme du moment en une promesse à long terme.

Protection du couple et de la famille

La fidélité prétend protéger le couple et la cellule familiale en empêchant les conjoints de s’attacher à quelqu’un d’autre et de lui accorder une importance prédominante.

Mais peut-on rester fidèle toute une vie à quelqu’un ? A quoi, sinon ?

Avant d’aller plus loin, il semble utile de préciser un peu, en quoi consiste la fidélité.

Quand nous promettons d’être fidèles, à quoi voulons-nous vraiment nous engager?

Chaque couple doit trouver sa propre réponse à cette question.

La plupart du temps, les serments de fidélité s’appliquent principalement à la dimension sexuelle, mais ils débordent en même temps sur la fidélité “relationnelle” La fidélité concerne avant tout un contrat de confiance entre les partenaires. Il s’agit du respect de la promesse qu’ils se font en s’engageant l’un envers l’autre.

 

La fidélité est la garantie d’être unique pour l’autre

Fidélité sexuelle

C’est la dimension la plus évidente des promesses de fidélité

Pour interpréter la promesse de fidélité sexuelle, il faut définir clairement qu’est-ce qui constitue une infidélité. C’est le sujet de mésentente le plus fréquent à cet égard, car chaque personne interprète la “règle de fidélité” d’une façon unique. Pour être qualifié d’infidèle, faut-il qu’il y ait eu pénétration ou un simple regard vers un(e) inconnu(e) suffit-il ?

En parler ensemble permet d’appuyer le couple sur des bases solides parce que cela force les conjoints à aborder des sujets cruciaux, comme l’attachement, la confiance et la jalousie.

Fidélité relationnelle

En plus des dimensions strictement sexuelles, les serments de fidélité portent sur la relation elle-même. Il s’agit même de la dimension la plus importante de cet engagement car c’est surtout la solidité de la relation que les conjoints espèrent garantir par leur promesse. S’ils avaient la garantie réelle de ne pas perdre l’amour de leur conjoint, les partenaires pourraient davantage se lâcher.

En s’engageant à rester fidèles, les partenaires tentent de se rassurer mutuellement sur la profondeur de leurs sentiments l’un envers l’autre. Ils aimeraient que leur amour reste toujours aussi passionné et tentent de réaliser ce rêve en le transformant en promesse et en règle à respecter.

Ils aimeraient aussi que leur lien reste toujours aussi solide. Ils se promettent fidélité en espérant que cet engagement les aidera à demeurer toujours aussi proches, complices, solidaires et ouverts.

Nous connaissons tous des personnes dont le lien devient de plus en plus solide avec le temps

Fidélité à la promesse

C’est le respect de la promesse réelle qui importe le plus.

En effet, chaque couple a besoin de définir cette promesse de façon claire et précise pour établir les bases de la confiance et les limites à respecter.

Dans la plupart des cas d’infidélité, cette trahison est au cœur du drame qui en résulte.  

Engagement à l’exclusivité

La plupart du temps, la promesse d’être fidèle équivaut à un engagement à l’exclusivité sexuelle. Selon les couples, cet engagement peut être la promesse de s’abstenir de relations sexuelles avec tout autre partenaire, la promesse d’avoir un comportement asexué avec toute autre personne ou même la promesse d’éviter tout désir ou tout fantasme sexuel impliquant quelqu’un d’autre. Pour d’autres, il s’agit plutôt de la promesse d’un amour exclusif.

À bien y réfléchir, l’engagement implique qu’il est important de contrôler par un effort de volonté, les désirs, les pulsions et les émotions qui pourraient nous envahir.

Cet engagement répond à des insécurités inavouées. En s’engageant pleinement dans une relation qu’on espère durable, on se sent nécessairement très vulnérable et on craint de devenir dépendant de l’autre. Une rupture possible devient alors une menace grave qu’on souhaite contourner ou contrôler autant que possible.

Le développement d’une relation aussi importante dans laquelle on s’engage totalement constitue une aventure dont on est incapable de prévoir les issues. Les promesses de fidélité éternelle tentent de prendre le contrôle sur l’avenir et de nous protéger contre l’échec toujours possible. Bien sûr, elles apportent un certain réconfort, parfois illusoire, toutefois.

 

Etre fidèle l’un à l’autre est un « contrat de fidélité » en amour !
  • Contrat de fidélité

On pourrait penser à un “contrat de fidélité” comme on pense à un contrat de mariage. Il s’agirait essentiellement de profiter du moment où on veut vraiment investir dans la relation et en préserver l’intégrité à long terme, pour préciser soigneusement les façons dont on compte y parvenir et les engagements qu’on entend prendre à cet égard.

Lorsque la situation deviendra moins facile, on pourra alors plus facilement revenir à cet engagement, pour guider nos choix ou pour décider qu’il est temps de renégocier une nouvelle entente.

Pour que ce moyen soit efficace, il serait important que les deux partenaires soient réellement d’accord avec chacun des termes de l’entente, en essayant au mieux de faire preuve de réalisme, en supposant dès le départ que la “lune de miel” ne durera pas éternellement.

Si cette réflexion est faite avec lucidité, avec honnêteté et avec réalisme, elle permettra aux partenaires d’établir les termes d’une entente claire, capable de soutenir l’évolution du couple sur une longue période.

Le contrat devra certainement être revu un jour ou l’autre pour tenir compte de nouvelles situations, imprévisibles au départ.

Le fait de prévoir cette nécessité à l’avance et de préciser la façon dont il faudra procéder, constituera un gage de réalisme précieux en rapport à la fidélité.

Enfin, comme pour tous les contrats entre partenaires égaux, les clauses devraient être explicites.

Il s’agit de s’entendre sur les conséquences concrètes qu’aurait une rupture de la promesse de fidélité.

Plutôt que de laisser une seule personne blessée, en décider arbitrairement et impulsivement, à partir des émotions intenses qui l’envahissent, cette façon de procéder a l’avantage de pouvoir appliquer des sanctions justes, sur lesquelles les deux personnes concernées ont réussi à s’entendre, auparavant.

La fidélité n’est pas un simple mot mais un engagement à long terme mais surtout, restez fidèles à vous-mêmes !

Fidélité : 8 lettres qui font Bonheur !

 

Source de l’article : www.psychologies.com

Ces articles peuvent vous intéresser aussi !

D’autres Nouvelles

A découvrir

Au Fil des Mots

Marie Da Cruz Écrit par :

Marie Da Cruz est Auteure, Rédactrice Web, Blogueuse sur le Bien-Etre, le Bonheur, le Couple, la Famille, les Enfants, le Développement personnel et tout ce qui peut rendre Heureux !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *